Jobdatings net

« Pendant que je lui présentais mon parcours, me raconte Jérémie, le mec que j’ai rencontré peinait à remplir son formulaire.

Le concept est simple : déceler le bon candidat côté recruteur, convaincre en quelques minutes côté candidat.

Autour, des managers badgés de leurs prénoms jouent aux Gentils Organisateurs de la soirée.

Comme au Club Med, ils ont la banane jusqu’aux oreilles.

Grimé en parfait petit ingénieur, avec ma mèche sur le côté, mes petites lunettes et ma chemise, je prends place dans la file devant le bistrot. « C’est minable de faire ça, souffle un mec lucide, il faut vraiment avoir faim car ça fait crève-la-dalle.

» Un autre nous compare à des « mendiants venus à une soupe populaire ». À ce paradoxe, d’abord : ça donne l’air cool, moderne, branché, ce « jobdating » importé des « States ».